Quels sont les points importants à ne pas oublier dans l’organisation des obsèques ?

Divers

Bien qu’on soit affecté par le décès d’un proche, organiser ses obsèques peut s’avérer une tâche à la fois douloureuse et difficile. Pour cela, il existe cependant des points importants à ne pas oublier tels que le transport du défunt, le choix du cercueil, la rubrique nécrologique, la préparation de la cérémonie funèbre mais aussi les différentes démarches administratives.

Les étapes indispensables à suivre pour l’organisation des obsèques

Nombreuses démarches doivent être effectuées suite au décès d’un proche. Pour l’organisation des obsèques, plusieurs étapes sont cruciales et ainsi doivent être énumérées et respectées pour mener à bien la préparation des funérailles. À cela, la première étape consiste à constater le décès et à choisir une pompe funèbre. De ce fait, vous devez récupérer le certificat de décès et le fournir à la mairie du lieu de décès. Ce dernier doit également être complété par d’autres documents. Il faudra ensuite prévenir les proches avec l’envoi d’un faire part de décès.

L’étape suivante consiste à s’occuper de l’organisation et du financement des obsèques. Ainsi, vous devez tout d’abord gérer le transport du corps si besoin et obtenir une autorisation d’inhumation ou de crémation avant de passer à son organisation. Cependant, les soins et la toilette mortuaire doivent se faire en même temps pour bien conserver le corps. Aussi, le recueillement auprès du défunt dans une chambre mortuaire ou une chambre funéraire doit également être primordial. L’étape de la mise en bière succède quant à elle au transport du corps.

Ce n’est qu’une fois tout cela réalisée qu’on procède à la préparation de la cérémonie de l’enterrement. Pour cela, veillez à ce que la sépulture soit comme un lieu de souvenir. Prévoyez alors des monuments funéraires. Par ailleurs, vous devez également rencontrer les représentants des cultes pour que ces derniers puissent eux aussi se préparer. Cependant, pour ce qui est de la cérémonie d’adieu, elle peut se faire civilement ou de façon religieuse en fonction de vos convictions. En effet, on a recours à la cérémonie civile si le défunt n’a pas de croyance religieuse. Faire un discours marquant n’est pas à négliger.

Quel est le rôle de la famille du défunt dans l’organisation des obsèques ?

La famille du défunt se doit de décider la nature des funérailles si le défunt n’a pas laissé de recommandation. Pour cela, elle se charge de l’organisation des obsèques, mais aussi du choix de prestataire et des différentes prestations qui s’y rapportent. En effet, ce sont le conjoint survivant, les enfants ou les parents qui prennent en charge des funérailles. Le juge d’instance n’intervient quant à lui qu’en cas de conflit. Ainsi, ce dernier a pour rôle de rendre son verdict dans les 48 heures qui suivent le décès.

Cependant, dans le cas où le défunt n’a plus de famille qui pourrait prendre en charge de ses obsèques, les proches et amis peuvent parfaitement intervenir. Ainsi, ils peuvent prendre les décisions nécessaires pour le défunt. Par ailleurs, si le défunt était sans ressource, ses obsèques seront assurées par la commune, qui dédie pour ces cas un faible coût tant pour les fournitures de cercueil que pour le personnel, la voiture funéraire, etc.

Laisser un commentaire